La gastro entérite

  

La gastro entérite correspond à une infection du système digestif qui est à l’origine d’états nauséeux, de vomissements, de crampes abdominales ainsi que de diarrhée. Les symptômes surviennent de façon brutale et disparaissent en général au bout de 2 à 3 jours, elle est très souvent de courte durée. Cette affection peut être provoquée par de nombreux virus, bactéries ou autres micro-organismes (comme les amibes) qui se transmettent principalement par les mains sales, l’eau et les aliments. L’intensité et la durée des symptômes varient selon la cause. Les gastro entérites virales sont les plus fréquentes, elles correspondent à 2 / 3 des cas, tandis que les gastro entérites bactériennes sont généralement dues à une intoxication alimentaire, causée par des salmonelles, ou des bactéries telles que le Clostridium.

 

Chaque année, des épidémies de gastro entérite touchent de nombreuses  personnes, et notamment les enfants. On constate une recrudescence de gastro entérites virales au cours de la période hivernale. Alors que les gastro entérites d’origine bactériennes surviennent en toute saison.

 

La gastro entérite se contracte par l’une ou l’autre des deux voies suivantes :
- Soit par intoxication alimentaire (gastro entérites bactériennes surtout). La consommation d’aliments ou d’eau contaminés par des germes peut causer une gastro entérite. Les aliments qui en véhiculent le plus souvent sont : les fruits de mer tels que, les huîtres fraîches contaminées par la bactérie Vibrio vulnificus, les fruits contaminés par la bactérie Coli, ainsi que les légumes mal lavés, notamment les légumes à feuilles vertes contaminés par la bactérie Escherichia  coli , les volailles, la viande de  bœuf hachée insuffisamment cuite contaminée par la bactérie Escherichia coli, les œufs contaminés par la bactérie Salmonella et  les champignons vénéneux.
Soit par contact avec une personne atteinte (pour les gastro entérites virales surtout). On peut contracter la gastro entérite si, après avoir touché une personne contagieuse, des objets ou surfaces contaminés par cette même personne, que l’on porte ses mains au visage ou que l’on prépare un repas sans s’être lavé correctement les mains.

 

Si la gastro entérite n’est pas prise en charge rapidement, elle peut avoir de graves conséquences chez les personnes fragiles (notamment les nourrissons, les enfants en bas âge, les personnes convalescentes, les personnes âgées) en raison de la déshydratation qu’elle entraîne. Cette dernière survient notamment lorsque le corps perd trop de liquide et de sels minéraux, essentiels au fonctionnement de l’organisme.

 

Comment prévenir la contamination de personne à personne ?
– Éviter le plus possible les contacts directs avec une personne qui a la gastro entérite.
– Se laver correctement les mains et régulièrement à l’eau et au savon (surtout avant de manger, avant de préparer les repas, après chaque passage aux toilettes).
– Bien laver les vêtements souillés par la diarrhée ou les vomissements.
– Nettoyer tous les objets, ainsi que les surfaces qui ont été souillées par la diarrhée ou les vomissements avec un produit désinfectant  (surtout les toilettes et le lavabo).
– Ne pas partager " ses produits de toilette " : serviettes de bain, gant…

 

Comment prévenir l’intoxication alimentaire ?
– Bien cuire les aliments, surtout la viande rouge, la volaille et les œufs, et mettez les restes dans les 2 heures qui suivent leur cuisson dans le réfrigérateur.
– Manger des produits laitiers pasteurisés de préférence. En effet, la pasteurisation tue les microbes grâce à la chaleur.
– Bien rincer à l’eau additionnée d’un peu de vinaigre les fruits et légumes qui sont consommés frais.
– S’assurer que la température de son réfrigérateur ne dépasse pas 4 °C.
– Lors de voyage à l’étranger où les conditions sanitaires sont déficientes, privilégier  l’eau, les boissons gazeuses et la bière en bouteille. Éviter les crudités et les fruits non pelés.


Petits conseils et astuces à mettre en place, en cas de décontamination :
– Il est important de consommer des aliments à «  effet constipant  » tels que les bananes, les myrtilles (jus, compote), les coings (purée, compote), le riz, les carottes cuites (soupe, purée).
– Eviter temporairement les aliments suivants : les produits laitiers, les jus d’agrumes, la viande, les friandises ; les aliments riches en gras (dont les fritures) ; le maïs et le son, qui sont riches en fibres, ainsi que  les fruits et les crudités.
– Pour soulager les états nauséeux : prendre 2 gouttes d’huile essentielle de citron associée à 1 goutte de gingembre à diluer dans un peu de miel, de sirop d’agave ou sur un comprimé neutre 1 à 3 fois par jour.
– Pour soulager les spasmes gastriques et intestinaux : buvez des infusions d’eau florale de mélisse associée à de l’eau florale de thym, pour cela prendre 1 cuillère à soupe du mélange à part égale et le verser dans un bol d’eau chaude et boire, 1 à 3 fois par jour.
– Pour venir à bout de cette gastro entérite : prendre 2 gouttes d’huile essentielle de cannelle dans un peu d’huile végétale jusqu’à 3 fois par jour sur 2 jours (déconseillée pour la femme enceinte, allaitante et l’enfant de moins de 6 ans). En effet, cette huile essentielle est connue pour ses propriétés dites : antibactériennes, antivirales, antifongiques et antiparasitaires à très large spectre.
– Pensez à faire une cure de ferments lactiques pour réensemencer votre flore intestinale, vous pouvez les trouver en magasin bio, pharmacie et parapharmacie.

 

Abiessence

Montgenest - 42600 Verrières En Forez

04 77 76 58 85

contact@abiessence.com