Les rhumatismes

  

Qu’est-ce l’arthrite ?

Ce terme du grec « arthron » désigne : articulation, et du latin « ite » signifie : inflammation, celui ci désigne plus d’une centaine d’affections différentes qui se caractérisent par des douleurs au niveau des articulations, des ligaments, des tendons, ou des os.

Autrefois ce terme d’arthrite n’était pas très utilisé, on employait plutôt celui de rhumatismes. L’arthrite peut apparaître à la suite de traumatismes, d’infections ou par simple usure naturelle, mais peut aussi être la conséquence d’une maladie auto-immune par laquelle le corps attaque ses propres tissus.

 

Voici les deux principales formes :

L’arthrose est la plus fréquente des arthrites; on dit qu’elle se forme « à l’usure ». Elle correspond à une forme «d’arthrite dégénérative». La destruction s’effectue par usure du cartilage (qui recouvre et protège les os de l’articulation) ainsi que par l’apparition de petites excroissances osseuses qui caractérisent cette pathologie. L’arthrose touche surtout les articulations qui soutiennent une grande partie de notre poids corporel, telles que les hanches, les genoux, les pieds ou encore la colonne vertébrale. L’arthrose est souvent liée à l’âge, ou causée par un excès de poids, ou encore par l’utilisation répétée d’une articulation lors de la pratique d’un sport. Les symptômes de l’arthrose se manifeste (la plupart du temps) par des douleurs ainsi qu’une certaine raideur au niveau d’une ou plusieurs articulations.

 

La polyarthrite rhumatoïde correspond à une pathologie inflammatoire. Elles touchent essentiellement les articulations des mains, des poignets,des épaules et des pieds. Mais attention d’autres organes peuvent être atteints, car l’inflammation touche tout le corps. Ce type d’arthrite survient habituellement vers 40 ans à 60 ans, mais elle peut se manifester dès le début de l’âge adulte. Les symptômes de la polyarthrite correspondent très souvent à de l’enflure accompagnée de rougeur au niveau d’une ou plusieurs articulations.

 

Il existe d’ autres formes d’arthrites, dont voici les plus courantes :

  • L’arthrite infectieuse : elle survient lorsqu’une infection atteint directement une articulation et engendre une inflammation.

  • L’arthrite réactive : cette forme d’arthrite apparaît aussi à la suite d’une infection. Toutefois dans ce cas, l’infection ne se situe pas directement au niveau de l’articulation.

  • L’arthrite juvénile : une forme rare de polyarthrite rhumatoïde qui survient chez les enfants et les adolescents, et qui s’atténue souvent avec l’âge.

  • La spondylarthrite ankylosante : elle correspond à une inflammation chronique des articulations des vertèbres du dos qui se développe progressivement, entrainant une raideur et une douleur au niveau du dos, et du torse.

 

Toutes ces pathologies de type arthritique sont dites " chroniques ".

Certaines entraînent la détérioration des structures articulaires. Cela en raison de la raideur qui diminue la mobilité de l’articulation et les muscles qui l’entourent s’atrophient, ce qui accélère la progression de la pathologie. Ainsi avec le temps, le cartilage s’effrite, l’os s’use et l’articulation peut alors se déformer.

 

Voici quelques petites " astuces " qui peuvent aider à atténuer la douleur ainsi que les raideurs de façon temporaire :

1) Le repos est nécessaire en période de crise.

2) Pratiquez un exercice physique doux en dehors des périodes de crises, la natation est idéale. Essayez de vous détendre et surtout de bien dormir.

3) Appliquez soit du chaud soit du froid (selon les symptômes), sur les zones douloureuses et/ou engourdies. 4) Surveillez votre poids (si surpoids essayez d’en perdre).

5) Évitez les aliments qui entretiennent l’inflammation et favorise la dégénérescence du cartilage tels que : l’excès de produits laitiers, la viande (surtout la viande rouge, les viandes grasses : porc, mouton, agneau ainsi que la charcuterie), les épinards, les blettes, l’oseille, le thé et le café.

6) Aussi dans les cas d’arthrose, privilégiez surtout des aliments reminéralisants tels que : les amandes, les abricots secs, les mangues, les châtaignes, les betteraves, le cresson, le navet, le millet, les fruits de mer, les poissons gras, les lentilles, les œufs coques, les graines de courge, les graines germées. Évitez dans cette pathologie les aliments excessivement acides tels que la rhubarbe, le citron, les groseilles, et le pamplemousse.

7) Pour toutes les autres pathologies d’arthrite ou d’affections rhumatismales je vous conseille de privilégier les fruits rouges, le citron, l’orange, le pamplemousse ainsi que des aliments qui favorisent l’élimination des toxines dans le corps tels que les carottes, les jeunes pousses d’orties, les salsifis, les fenouils et les pissenlits.

 

Enfin en complément de ces quelques conseils nous vous recommandons de vous faire une huile de massage pour soulager localement les douleurs :

 

Pour un flacon de 50ml

- Huile Végétale de Carthame : 46ml

- Huile Essentielle de Romarin Camphré : 1ml soit 30 gouttes

- Huile Essentielle d’Eucalyptus Citriodora : 1ml soit 30 gouttes

- Huile Essentielle de Laurier Noble : 1ml soit 30 gouttes

- Huile Essentielle de Gaulthérie : 0.5ml soit 15 gouttes

- Huile Essentielle d’Hélichryse : 0.5ml soit 15 gouttes

 

Pour cela prendre un peu de cette préparation et l’appliquer en léger massage sur les zones à traitées, 2 à 3 fois par jour.


De plus effectuez, en association avec cette huile de massage, une cure d’eaux florales (à part égale) de Cassis et de Genévrier. Prendre 1 cuillère à soupe 2 fois par jour à diluer soit dans un peu d’eau soit dans 1 litre d’eau, pendant 20 jours à renouveler 3 à 4 fois par an.