Les varices

Les varices correspondent à des veines endommagées dans lesquelles le sang circule mal. Elles peuvent être dilatées, tordues, bleuâtres et plus ou moins saillantes. Les femmes sont de 2 à 3 fois plus atteintes que les hommes.
Très fréquemment, les varices se forment sur les jambes. Mais, elles peuvent aussi apparaître dans la région de la vulve que l’on nomme plus couramment varices vulvaires chez la femme, ou du scrotum que l’on nomme varicocèles chez l‘homme.
Les varices sont dites permanentes, on ne peut en " guérir " mais la plupart peuvent être éliminées grâce à une intervention chirurgicale. Aussi, il est possible de soulager les symptômes qui y sont associés et de prévenir la formation d’autres varices.

Dans la plupart des cas, les personnes atteintes de varices souffrent d’une insuffisance veineuse chronique. Cela signifie que leur système veineux a de la difficulté à assurer le retour du sang vers le cœur.

 

Voici les premiers signes d’insuffisance veineuse : douleur, fourmillements, sensation de lourdeur dans les jambes, crampes aux mollets, œdème aux pieds et chevilles. Certaines personnes ressentent en plus de cela des démangeaisons.
Egalement l’apparition de varicosités : les varicosités touchent les très petites veines. Elles correspondent à ces petits filaments violacés que l‘on retrouve essentiellement sur les cuisses. Contrairement aux varices, elles ne sont pas douloureuses.

 

Les personnes les plus concernées sont :
– Les personnes prédisposées par leur hérédité, le fait d’avoir une mère, un père, un frère ou une sœur ayant ou ayant eu des varices accroît le risque.
– Les femmes : le bouleversement hormonal lié à la grossesse, les périodes prémenstruelles et la ménopause contribuent à l’apparition de varices.
– Les personnes de plus de 50 ans.
– Les personnes qui travaillent toujours debout ou assis : la station debout prolongée, le piétinement ainsi que la station assise durant de longues périodes contribuent à l’apparition de varices.
– Le manque d’exercice physique : en maintenant un bon tonus musculaire et une bonne forme physique, on peut réduire le risque que des varices apparaissent ou en retarder l’apparition.
– Le surpoids et l’obésité : en exerçant une pression accrue sur le système veineux des membres inférieurs.
– L’exposition à la chaleur (bains de soleil, douches très chaudes, sauna, etc.).
– Le soulèvement répété d’objets lourds, telles que les personnes qui travaillent dans la manutention ou qui pratiquent l’haltérophilie.

 

Lorsque l’hérédité prédispose une personne aux varices, il n’est pas facile d’y échapper.

 

Néanmoins, voici quelques petits conseils pratiques à mettre en place pour soulager les symptômes et prévenir l’aggravation :
– Bouger ! En pratiquant des exercices qui sollicitent les jambes, comme la marche, la natation et le vélo. La compression des muscles adjacents aux veines améliore le retour veineux.
– Conserver son poids de forme.
– Surveiller son alimentation : pour cela reportez vous à la news letter du mois de mai 2011 sur le thème de la circulation.
– Surélever le bas de votre lit d’environ 8 cm.
– Varier sa posture en évitant de rester debout ou assis trop longtemps.
– Appliquer de l’eau froide sur les jambes, cela aide à soulager les jambes et à réduire l‘œdème.
– Éviter les sources de chaleur, car celle-ci dilate les veines. À éviter : les douches et les bains très chauds, les saunas, les bains de soleil, les salons de bronzage, ainsi que l’épilation à la cire chaude.
– Éviter les vêtements trop serrés. Ceux-ci peuvent nuire à la circulation veineuse.
– Porter des chaussures à talons moyens, ainsi ils font davantage travailler les muscles des mollets, ce qui aide les veines à faire leur travail.
– Porter des bas de contention le plus souvent possible.

 

Nous vous conseillons d’appliquer une huile spéciale varices à fabriquer pour un flacon de 50 mL :
- Huile de Macération d’Hélichryse : 40 mL
- Huile Végétale de Calophyllum : 6 mL
- Huile Essentielle de Cyprès : 0,9 mL soit 27 gouttes
- Huile Essentielle de Niaouli : 0,9 mL soit 27 gouttes
- Huile Essentielle de Genévrier : 0,6 mL soit 18 gouttes
- Huile Essentielle de Vétiver : 0,3 mL soit 9 gouttes
- Huile Essentielle de Lentisque pistachier : 0,3 mL soit 9 gouttes

 

Cette huile s’applique en léger massage des jambes le matin et le soir, en remontant des chevilles vers le haut de la cuisse pendant 20 jours.

Attention, cette huile est déconseillée pour les femmes enceintes, allaitantes ainsi que les personnes ayant des antécédents personnels ou familiaux de cancers dits hormono dépendants.

 

En association à cette huile, nous vous recommandons de prendre par voie interne, le complément alimentaire Vigne Rouge, Marc de Raisin et Cassis de la marque Fleurance à raison de 3 comprimés par jour (matin, midi et soir)  pendant 2 à 3 mois. Ceux-ci vous permettrons de retrouver confort et légèreté des jambes.