L'insomnie

 

Chez certaines personnes ce ne sont pas ces facteurs-là qui engendrent de l’insomnie, mais plutôt une pathologie telle que le syndrome des jambes sans repos, l’apnée du sommeil, les douleurs chroniques causées par de l’arthrite ou de l’arthrose ou un cancer, la dépression ou des difficultés respiratoires (en cas d’insuffisance cardiaque ou de maladie pulmonaire). L’insomnie correspond plus à un symptôme, ce n’est pas une maladie en soi, car ce sont différents facteurs physiques, psychologiques ou environnementaux qui en sont la cause.

 

Avant même de penser à traiter l’insomnie proprement dit, il faut donc essayer d’en rechercher la ou les causes.

 

Parmi ces facteurs qui ont une grande influence sur notre sommeil, on retrouve principalement :

  • L’éclairage ainsi que les bruits trop importants,

  • Le contenu et l’heure des repas,

  • Une mauvaise hygiène du sommeil c’est-à-dire des siestes trop longues, des heures de sommeil irrégulières, un manque d’activité diurne,

  • La consommation courante et excessive d’excitants (café, thé noir, chocolat, boisson au cola, tisane de menthe, les épices : cannelle, sarriette…)

 

Voici quelques mesures préventives de base quel que soit l’origine de l’insomnie :

 

  • Pratiquer chaque jour une activité physique d’au moins ½ heure.

  • Limiter la ration alimentaire le soir, pour cela commencer par faire des repas à heures régulières, en évitant de manger tard le soir. Egalement la qualité et une quantité plus modérée du repas doit être appliquées, éviter donc le surplus de graisses (visibles : la crème, l’huile, le beurre ou cachées : charcuterie, viande de porc, de mouton, feuilletés…), éviter également les plats épicés, ainsi que le sucre en excès. De plus pensez à éviter la consommation d’excitants durant les heures qui précèdent le coucher.

 

Attention certaines personnes sont très sensibles à tous les excitants, même si elles ne boivent qu’un seul café par exemple le matin cela peut suffire à perturber tout leur métabolisme, et entrainer des insomnies. Aussi nous vous conseillons de privilégier ces aliments (midi et soir) qui favorisent la détente et relaxation tels que les crucifères (choux, choux fleurs, brocolis), le navet, l’avocat, les poissons maigres de préférence le soir (colin, cabillaud, carrelet, grenadier, sole, lotte…), les poissons gras (de préférence le midi : saumon, maquereaux, sardines, thon, harengs, anchois), la châtaigne, la mâche, la laitue, la banane, la mandarine.

 

  • Essayez de vous détendre avant d’aller vous coucher avec des techniques de relaxations telles que le yoga, la sophrologie, un bain, un massage, une belle et douce musique…Si vous avez du mal à vous "déconnecter " du boulot, que vous ruminez sans cesse (le petit vélo dans la tête), appliquez une goutte d’huile essentielle d'Ylang-ylang sur le dessus de la main, puis frictionnez les entre elles.

  • Enfin l’aménagement de la chambre aidera à favoriser un bon sommeil. Il est important pour bien dormir d’avoir un bon matelas, d’avoir une chambre la plus sombre possible (rideaux, stores ou volets fermés), également la température de la chambre doit être située autour de 18°C, et pensez si possible à dormir « la tête au nord ».

 

Pour vous aider à retrouver un sommeil plus serein et réparateur je vous conseille ce mois-ci un stick d’urgence spécifique pour traiter les insomnies qu’elles qu’en soit l’origine.

 

Préparation pour un roll'on 9 ml

HE Ravintsara : 1ml (soit 30 gouttes)

HE Bergamote : 1ml (soit 30 gouttes)

HE Mandarine : 1ml (soit 30 gouttes)HE Petit grain : 1ml (soit 30 gouttes)

HE Lavande : 1ml (soit 30 gouttes)

HV Carthame : 4.0ml

 

Réalisation :

Pour cette préparation il vous faut un flacon de roll-on vide. Puis comptez directement à l’intérieur vos gouttes d’huiles essentielles et complétez jusqu’au premier « bourrelet » avec l’huile carthame. Fermez avec le bouchon roll-on en prenant bien soin de l’enfoncer " à fond ". Enfin mélangez bien votre préparation en secouant votre flacon doucement.

 

Utilisation :

L’huile essentielle de Petit grain possède les mêmes propriétés relaxante et calmante. De plus elle favorise un sommeil naturel et réparateur grâce à son action rééquilibrante sur le système nerveux. Quant à l’huile essentielle de Ravintsara, elle est très largement utilisée dans des préparations pour stimuler le système immunitaire et ainsi éviter les petits refroidissements. Mais pas seulement, elle possède également des propriétés toniques sur le système nerveux, elle est énergisante mais non excitante. Elle aide ainsi à retrouver un bon équilibre nerveux.La Mandarine rouge est également très calmante du système nerveux sympathique et elle est très relaxante, elle aide à lutter efficacement contre les angoisses. En effet les huiles essentielles de Lavande et de Bergamote apaisent et régulent le système nerveux central, elle calme l’excitabilité. Cette synergie aide à retrouver un bon sommeil grâce aux huiles essentielles qu’elle contient. Cette préparation est à appliquer le soir vers 17-18 heures ainsi que vers 21 heures. Pour cela appliquer (à l’aide de la bille) un peu de cette préparation au niveau du plexus solaire (au creux de la poitrine), ainsi que le long de la colonne vertébrale.