Syndrome prémenstruel, règles douloureuses et/ou abondantes

  

Commençons tout d’abord par le syndrome prémenstruel qui touche près de huit femmes sur dix. Celui-ci se traduit par un inconfort survenant quelques jours avant l’arrivée des règles. De façon générale cet inconfort correspond à des douleurs dans la poitrine, mais pas seulement. Bon nombre de femmes ressentent également des douleurs (plus ou moins importantes) localisées dans le bas du ventre, au niveau des reins, le tout s’accompagnant de problème de rétention d’eau avec la sensation de " gonfler " un peu plus en attendant les dites règles.

 

De plus, certaines femmes constatent également une prise de poids, celle-ci étant liée à la rétention d’eau que l’on aura plus ou moins subit. Mais pas d’inquiétude car cette prise s’éliminera très facilement (ce n’est que de l’eau), si l‘on met en place un programme alimentaire adapté ainsi que par la prise de compléments alimentaires. Également, d’autres petites affections touchent quelques femmes tels que acné, maux de tête, troubles de l’humeur, difficultés de concentration, perte ou plus d’appétit…
Heureusement que chaque femme est, en règle générale, affectée par seulement deux ou trois de ces symptômes à la fois.

Nous allons donc voir comment limiter ces petits problèmes naturellement par l’alimentation et par les plantes.

Voyons dans un premier temps, l’alimentation, consommez aux 2 principaux repas des légumes cuits en plus grande quantité, un peu de féculents, une part de protéines (en quantité moindre le soir). Privilégiez pour cela dans votre assiette des légumes tels que le choux, le brocoli, l’artichaut, le céleri, le poireau, l’épinard, la betterave rouge, le poivron vert et rouge, les carottes et le fenouil.
En ce qui concerne les féculents, préférez les légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots rouges), le riz ½ complet, les pâtes ½ complètes, le quinoa à la pomme de terre…
Pour les protéines privilégiez les poissons gras (saumon, thon, sardines, maquereaux, harengs, anchois) 2 à 3 fois par semaine, puis privilégiez les poissons maigres (colin, cabillaud, carrelet, grenadier, loup de mer, lieu noir…) 1 à 2 fois par semaine, la viande rouge (bœuf) 1 à 2 fois par semaine, la viande blanche (poulet, dinde, lapin, veau) 4 à 5 fois par semaine.
Toutefois éviter les viandes grasses (porc, agneau, mouton), la charcuterie ainsi que les abats. Pour les fruits, axez votre consommation sur la figue fraîche, l’ananas, la pomme, les agrumes (citron, pamplemousse, orange), la myrtille, la mangue, sous forme de compote (sans sucres ajoutés), cuits ou crus (de préférence en dehors des repas pour ce dernier). Toutefois il faudra proscrire certains aliments ou boissons tels que le café, le thé noir, les sodas (mêmes light) , l’excès de sucre, de graisses saturées (frites, beurre, margarine…) ainsi que l’excès de sel.


Une fois le programme alimentaire mis en place vous pouvez prendre par voie interne un mélange à part égale d’huiles végétales d’Onagre et Bourrache biologiques. Pour cela prendre 4 pulvérisations du mélange du 15ème jour du cycle au 25ème jour du cycle, soit directement sous la langue soit à ajouter dans l’alimentation, pendant 3 mois. Elle va limiter tous les symptômes prémenstruels cités précédemment.

De plus si ces symptômes s’accompagnent de douleurs les premiers jours des règles dans le bas du ventre et le bas du dos, alors je vous recommande de prendre (en plus du mélange d’huiles végétales) par voie orale de l’eau florale d’Achillée Millefeuille à raison d’une cuillère à soupe 2 fois par jour du 15ème jour du cycle au 25ème jour du cycle pendant 3 mois, soit pure soit diluée dans un peu d‘eau.

 

Vous pouvez également faire une préparation d’huiles essentielles pures en flacon de 5 ml composées de :
– Huile essentielle de Mandarine rouge : 80 gouttes
– Huile essentielle d’Estragon : 40 gouttes
– Huile essentielle de Petit grain : 25 gouttes
– Huile essentielle de Lentisque pistachier : 5 gouttes
Prendre 2 gouttes du mélange à appliquer sur le bas du ventre et 2 gouttes sur le bas du dos, 3 à 4 fois par jour jusqu’à amélioration.

Enfin pour les règles abondantes dites hémorragiques, prendre de la même façon par voie orale le mélange d’huiles végétales + eau florale d’Achillée Millefeuille (même dosage, même durée).


Lors du début de vos règles faites vous une préparation d’huiles essentielles pures en flacon de 5 ml composées de :
Huile essentielle de Ciste : 75 gouttes
Huile essentielle de Géranium Rosat : 75 gouttes
Deux possibilités d’utilisation pour cette préparation soit par voie orale soit par voie externe. Pour la voie orale, prendre 1 goutte du mélange dans un peu de miel ou d’huile végétale 3 à 4 fois par jour pendant 2 jours maximum. Par voie externe, prendre 2 gouttes du mélange à diluer dans un peu d’huile végétale de Carthame 3 à 4 fois par jour, en léger massage sur le bas du ventre pendant 2 jours.